← Techstars Blog

L’article d’aujourd’hui est écrit par Moritz Plassnig, fondateur et CEO de Codeship

Avec le temps qui passe à construire Codeship (la startup dont je suis le co-fondateur) et avec du mentoring auprès d’autres fondateurs, je suis convaincu que ce sont les équipes et les individus qui font la différence au sein des startups à croissance forte. Je dirais même que ce sont les individus qui sont les piliers d’une organisation, petite ou grande, technologique ou moins. Cependant, l’univers des startups est unique en terme de contraintes et opportunités ce qui implique l’importance de se concentrer sur le développement d’une excellente équipe, et davantage que les autres types d’organisations.

Il n’existe pas de succès arrivant du jour au lendemain, même si on peut le lire partout dans des livres ou le voir dans les films visant à raconter le destin d’entrepreneurs connus comme étant des génies. Le succès est une combinaison de facteurs : le travail acharné tout comme des expertises uniques, le bon moment et bien sur beaucoup de chance. En tant que CEO ou leader, il faut idéalement chercher à enlever la chance de l’equation pour réduire le risque pour le projet et l’équipe.

Construire une excellent culture d’entreprise, embaucher les meilleurs talents et former une équipe de vainqueurs avec tout ça permet à l’entrepreneur de créer sa propre chance. Cela reste beaucoup de travail mais permet de garder le controle.

Les investisseurs financent les équipes, pas les idées.

Même en croyant à son idée avec conviction et avec des conditions de marché parfaites, la réalité est que la majorité des entreprises évoluent et changent leur produit en chemin. Slack a commencé comme répondant à un besoin de l’équipe développant un jeu. Instagram était au départ “Burbn” une application de check-in comme Foursquare et on sait bien que Twitter n’était initialement qu’un projet à côté d’une plateforme de podcasts. Le point commun de ces entreprises est l’équipe solide capable de reconnaitre la qualité de nouvelles idées et de donner une chance aux services que nous utilisons tous aujourd’hui.

Les employés de ces entreprises ont été capables de s’adapter et fondamentalement changer pour fabriquer un excellent produit. Peut-être que votre entreprise n’aura pas à complétement changer mais vous aurez à apprendre, tester et améliorer votre solution en même temps que vous recevrez les retours d’utilisateurs. En utilisant ces retours d’expériences, vous deviendrez les meilleurs.

Cette capacité d’écouter, même ce qui semble insignifiant ou entre les lignes, savoir quand garder la même direction ou s’adapter, c’est ce qui représente la vraie difficulté d’un fondateur de startup.

Les investisseurs, angels et VC les plus performants connaissent bien cela et même en leur présentant un énorme marché, un problème proéminent à résoudre, ce sera l’équipe qui fera la différence!

Chaque embauche compte, surtout au début

On peut résumer le succès d’une startup à une phrase : les personnes les plus performantes feront des meilleurs produits qui plairont aux bons clients et cela fera une entreprise qui réussit. On peut penser que ce soit simple mais c’est très difficile de bien le faire. En tant qu’entrepreneur, vous vous retrouverez face à de nombreux challenges and plus votre entreprise grandira, plus il sera difficile de garder le même cap. Ce qu’il faut retenir c’est que tout ce qui arrive, bien ou pas, est le résultat de l’équipe. Leur donner les outils pour réussir et déléguer est important mais seulement si on a les bonnes personnes.

Les petites entreprises ne peuvent pas se payer le luxe de faire beaucoup d’erreurs. Vous avez toujours des contraintes de ressources, l’argent et les talents. Au cas où vous n’en n’auriez vraiment pas suffisamment, maîtrisez votre distribution et trouvez le business model. Tout ça peut bien marcher si vous faites du bon travail et si vous avez trouvé les bons employés mais ça peut aussi rapidement devenir hors de contrôle dans le cas inverse. Rien n’est plus dangereux pour une jeune pousse que d’embaucher la mauvaise personne, celle qui ne rentre pas dans la culture d’entreprise ou qui n’est simplement pas suffisamment performante. Même en s’en occupant rapidement, vous serez distrait et cela impactera le développement qui sera ralenti.

Une erreur à l’embauche est la plus dangereuse pour votre startup.

Les meilleurs attireront les meilleurs

Les hauts potentiels auront le plus envie de rejoindre une équipe si les membres sont clairement déjà très bons. Malgré tous les risques, avoir un nouvel employé performant est une excellente chose. Avec chaque nouvelle personne rejoignant l’équipe, vous deviendrez encore plus efficace et trouverez plus facilement l’employé suivant. D’une certaine manière, embaucher est une cercle vertueux et qui devient de plus en plus simple au fur et à mesure. La difficulté est très certainement au tout début. Du coup, comment trouver les premiers membres de l’équipe s’il n’y a personne pour en parler?

C’est le fameux problème de l’oeuf et la poule qu’il faut résoudre avec succès. La bonne nouvelle est que sans le savoir, vous avez déjà une équipe ! Vous et votre (vos) co-fondateur(s) formez déjà un groupe de personnes (une autre raison de ne pas commencer l’entrepreneuriat tout seul). Si vous avez trouvé votre premier supporter, c’est un pas difficile d’accompli. En ajoutant le fait d’avoir déjà peut être levé un peu d’argent ou d’avoir trouver un bon mentor et ça fait le début d’une équipe !

La culture d’entreprise est plus que la somme de chacun des membres

Même en recrutant uniquement des personnes brillantes et malgré leurs talents propres, ce ne sera pas suffisant pour créer une équipe efficace. Les meilleurs groupes sont fait d’individus qui peuvent bien travailler ensemble. Ce lien entre un ingénieur expérimenté et un designer très créatif, cette magie qui fera que tout tient est la culture d’entreprise.

La culture d’entreprise ne se résume pas à de la nourriture gratuite, à une grosse fête de Noël ou d’autres avantages. C’est le partage de valeurs et aspirations en commun. La raison même de ce qui fait que vous travaillez tous ensemble et discutez chaque jour.

Ce sont les solides cultures d’entreprise qui font gagner et qui font résister l’équipe pendant les moments de doutes. C’est tellement fort que cela vou fera penser que créer une entreprise est beaucoup plus simple que ce ne l’est.

Cette culture aura aussi un impact sur vos embauches. Chaque nouvelle personne modifiera à ça manière l’esprit du groupe, en bien ou pas. D’où l’importance de s’assurer qu’une nouvelle addition permettra au groupe de devenir plus fort. Même si la culture est définie par l’équipe, et chaque individu, ce sera toujours à vous de travailler dur pour s’assurer que ça marche et malheureusement, vous ne serez pas toujours victorieux au recrutement.

Fondamentalement, votre travail de leader est d’encourager les conversations, développer la vision de l’entreprise et s’assurer que tout reste dans les rails. Rien ne définit plus précisément la culture d’un groupe que les actions qui se passent. Mais rien de bien ne se passera si vous ne donner pas une direction claire.

Il arrivera à certains moments que vous partez dans une direction différente que celle souhaitait pour votre culture d’entreprise. C’est malheureusement possible qu’à certains moments, vous ne serez pas fier de l’état de votre startup. C’est généralement le signe qu’il faille changer le status quo et avoir un regard critique sur la situation. Qu’est ce qui marche ? Qu’est ce qui doit être résolu ? Si la culture de votre entreprise ne marche plus et que vous embauchez de nouvelles personnes en insistant sur celle-ci, vous encouragez les difficultés. La culture n’est pas un pare feux quand ça ne marche plus.

Aussi bien que les meilleurs personnes et que la meilleure culture d’entreprise permettra de recruter des talents toujours plus performants, l’inverse est tout à fait possible. Faites attention à ne pas vous égarer.

Embaucher est une compétence et ça devrait être la plus nécessaire pour vous

Recruter n’est pas un tour de magie et ce n’est pas un jeu de chance, c’est une compétence. Certains auront plus de chance au début, d’autres non. Mais si vous ne l’êtes pas, vous pouvez l’apprendre et si vous l’êtes, ça s’améliore quand même. Le plus rapidement vous découvrirez si quelqu’un rejoindra votre équipe avec succès, plus vite vous jugerez ces résultats, ce qui est meilleur pour votre startup et le groupe. C’est encore plus important de nos jours, le marché de l’emploi favorise les employeurs avec une vision solide et une bonne équipe. Il faut bien sur se rappeler que tout s’apprend et devient plus aisé avec une équipe plus importante.

Bien sur, il ne faut pas tout réduire au moment seul de l’interview du candidat. Il faut développer une processus complet qui implique l’équipe et donne au candidat l’opportunité de vous découvrir aussi. Chaque entreprises en croissances se retrouvent confrontée aux mêmes problèmes et il est possible d’apprendre de ce qui a bien marché autrepart (ou ce qui a moins bien fonctionné). C’est une excellente nouvelle que de plus en plus de startups choisissent de communiquer sur leurs politiques de recrutement en donnant à la fois des outils mais aussi une vision plus stratégique et transparente. Buffer est un bon exemple. Utilisez ces expériences à votre bon compte.

N’oubliez pas que le recrutement ne se termine jamais. Que vous soyez dans un interview ou chez un ami en soirée, vous aurez toujours une opportunité de laisser une impression. Que vous cherchiez quelqu’un ou pas, cela vous sera utile.

S’assurer de toujours avoir autour de soi des personnes talentueuses vous permettra d’atteindre le succès. On sait bien que tout repose sur les gens et que ce sont eux qui feront la différence. Donc ayiez en tête de toujours recruter !

Ce blog a eté traduit par Matthieu Bodin.


,


Moritz Plassnig Moritz Plassnig
cofounder & CEO @Codeship. Skier. Climbing & Kitesurfing Apprentice. We’ll finish the race.