Réaliser une bonne présentation de son idée

Si tu le souhaites, tu auras la possibilité de présenter une idée dans le but de réunir une équipe qui travaillera avec toi sur ton projet. Le vendredi soir, tu auras 1 minute pour pitcher une PROBLEMATIQUE que ton idée veut résoudre et n’oublie pas que tu cherches à convaincre le public afin d’attirer les meilleurs d’entre eux, alors soit innovant dans ta présentation !

Quelques conseils pour un bon pitch :

1/ Introduction (10 secondes maximum)
Tu dois faire une introduction, expliquer qui tu es et donner en une phrase le titre de ton idée

2/ La problématique (30 secondes maximum)
C’est la partie la plus importante, tu dois captiver ton auditoire, essaie de raconter une histoire pour illustrer le problème.

3/ La vision (10 secondes maximum)
Ici tu expliques comment tu veux résoudre le problème

4/ Ressources (10 secondes maximum)
De quoi as-tu besoin pour lancer ton idée ? Quelles compétences, quelles technologies ? N’oublie pas que tu pitches devant une salle pleine de gens expérimentés de tous horizons. Toutes les startups ont besoin d’un designer, d’un développeur, d’un responsable marketing, de spécialistes juridiques….




10 conseils pour réussir le lancement de votre startup à un Startup Weekend

Vous avez votre ticket pour la prochaine édition de Startup Weekend en poche ?Félicitation ! Maintenant, il s’agit de bien vous préparer pour profiter au maximum de cette opportunité qu’est de lancer un projet à un Startup Weekend. Voici nos 10 conseils.

  1. Le pitch du vendredi soir : concentrez vous sur le problème que vous souhaitez résoudre. Le public doit ressentir que le problème est important et qu’il touche beaucoup de monde.
  2. Formation des équipes : Tout se passe assez rapidement. Il est important de bien choisir ces futurs partenaires et créer une équipe dont les compétences sont équilibrées. (attention, il n’y a généralement pas assez de développeurs par rapport à la demande).
  3. Fermez les ordinateurs : les premières heures, ne vous précipitez pas. Prenez le temps pour réfléchir au problème, au meilleur moyen de le résoudre et à votre vision à long terme.
  4. Choisir le nom de sa startup : consacrez y une heure maximum. Ne cherchez pas à trouver le nom définitif car vous aurez tout le temps d’y réfléchir après le Startup Weekend.
  5. Construisez votre image : commencez rapidement à communiquer avec twitter sur votre projet pour nouer des liens avec les autres participants car ils seront les premiers à parler de vous et à essayer votre produit les semaines suivantes.
  6. Recueillez des prospects : une simple landing page avec un champ pour laisser son email est suffisant pour cela et vous permettra d’assurer votre lancement.
  7. Sollicitez les coachs : ils seront présents tout le weekend pour vous aider à poser le problème et à prendre les bonnes décisions.
  8. Faites des pauses : cela vous permet de prendre du recul et de rencontrer les autres participants.
  9. 5 minutes pour convaincre : le dimanche soir vous aller présenter votre startup devant un jury qui sera chargé de choisir l’équipe gagnante. Lorsque vos slides sont prêts, consacrez au moins 2h de votre temps à répéter votre présentation pour qu’elle soit parfaitement rodée. À ce sujet, vous pouvez également lire les conseils de Phil Waknell sur l’art de présenter.
  10. Amusez vous ! Le plus important lors d’un startup weekend, c’est de prendre du plaisir et d’apprendre de nouvelles choses alors n’oubliez surtout pas ceci.

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance et vous dire que nous sommes impatients de vous rencontrer !

Si vous n’avez pas encore votre ticket pour le startup weekend, les inscriptions sont toujours ouvertes. 




J’ai une idée de Startup, mais si j’en parle j’ai peur qu’on me la vole

Un certain nombre de porteurs de projets hésitent à présenter leur idée pendant un Startup Weekend, de peur de se voir dépossédés et doublés par la concurrence.

Voici pourquoi cette crainte est 1) irrationnelle et 2) contreproductive pour la réussite de votre projet.

“J’ai une idée de Startup, mais elle est tellement bonne que j’ai peur de me la faire piquer si j’en parle, et encore plus si je viens la pitcher lors d’un Startup Weekend.”

C’est probablement la remarque qui revient le plus souvent lorsqu’on parle du Startup Weekend.
Dans un sens, c’est une bonne chose : ça veut dire que vous êtes nombreux à avoir des idées auxquelles vous croyez – et ça, c’est une très bonne nouvelle.

Mais c’est aussi et surtout une crainte qui n’a pas lieu d’être. Je vous explique pourquoi.

1. Présenter une idée pendant un Startup Weekend, c’est se faire connaître comme son porteur, son “premier inventeur”.

Le fait de présenter votre idée pendant un Startup Weekend, fortement médiatisé et suivi par les pros et toute la blogosphère, vous identifie comme l’émetteur de l’idée. Si vous pitchez une idée, les gens sauront que c’est vous qui l’avez pitchée.

Si par la suite, un petit malin arrive avec un produit ou un service calqué à 100% sur votre idée, on se rappellera que c’est vous qui en aviez parlé publiquement en premier.

Par contre, si vous n’avez rien fait de concret, vous resterez celui qui a parlé – mais votre concurrent sera celui qui l’a fait. Ce qui nous amène au point suivant.

2. Une idée n’étant pas protégeable, on n’en devient propriétaire qu’à travers sa concrétisation

L’idée que vous avez, une dizaine de personnes doit avoir la même. Les idées sont dans l’air du temps: elles résultent de circonstances, de contextes, de sub-cultures qui sont vécus par de larges populations en même temps.

En plus de ça, n’importe quelle personne s’intéressant un peu à la propriété intellectuelle vous le dira : il n’existe aucun moyen de protéger une idée à 100%.

Par conséquent, si vous voulez véritablement être propriétaire de votre idée, vous devez la concrétiser. La propriété d’une idée n’est pas dans sa conception intellectuelle, mais dans sa réalisation concrète.

En d’autres termes: tant que votre idée n’est qu’une idée, elle ne vous appartient pas plus qu’un courant d’air.
Donc si vous voulez la sécuriser: mettez vous au boulot le plus tôt possible, et essayez de prendre le plus d’avance possible sur toutes les autres personnes qui pensent comme vous, au même moment.

3. Réussir ne demande pas nécessairement une idée inédite – mais d’être le premier à la mener jusqu’au bout

Si plusieurs équipes ont la même idée, à quelques détails près, celle qui réussira sera celle qui parviendra la première à rencontrer le marché et à atteindre la masse critique d’utilisateurs et de visibilité, qui lui permettra d’exister dans la lumière, et de tenir les solutions concurrentes à l’écart, dans l’ombre.

Avoir un projet de Startup, c’est être sur la ligne de départ de la course aux idées. Tant que vous n’avez pas commencé à bosser dessus, vous n’êtes pas dans la course. Et seul le premier à franchir la ligne d’arrivée gagne.

Donc n’attendez pas trop longtemps, et utilisez tous les accélérateurs de productivité et de visibilité possibles pour mettre les chances du côté de votre projet.

4. Si votre idée est vraiment bonne et disruptive, personne d’autre que vous n’y croira avant un bon bout de temps

C’est à cela qu’on reconnaît les véritables innovations : elles sont si radicales, si disruptives, que le public peine à en comprendre l’intérêt et la puissance. Donc peu de chance qu’on veuille vous la voler. Et quand bien même quelqu’un décide de vous la voler : le chemin à parcourir pour la concrétiser est si long que personne d’autre que vous n’aura le courage d’aller jusqu’au bout (surtout pour une idée qui n’est pas la sienne).

5. Personne d’autre que vous n’aura l’énergie de concrétiser votre idée

Parmi toutes les personnes qui pourraient avoir vent de votre idée – que ce soient vos proches ou des inconnus, quel pourcentage d’entre eux serait capable de

1) comprendre l’intéret et la beauté de votre idée (cf 4. )
2) s’attribuer votre idée
3) avoir exactement la même vision que vous
4) lancer le chantier
5) aller jusqu’au bout et lancer le projet sur le marché?

La réponse : 0,0001%.
Le risque que quelqu’un vous vole votre idée et vous coupe l’herbe sous le pied en faisant exactement ce que vous vouliez faire, avant vous, est nul ou quasi inexistant. Personne d’autre que vous ne peut ressentir l’enthousiasme que vous éprouvez pour votre idée, et personne d’autre que vous ne peut mettre en œuvre l’énergie et la persévérance nécessaire à l’accomplissement de votre projet.

Et si vous tombez sur LA personne au monde qui voit l’intérêt de votre idée, qui veut la développer et qui en a le courage, alors plutôt qu’un concurrent, faites en un partenaire, un associé !

Au pire, si le courant ne passe pas, vous aurez inspiré un autre entrepreneur, qui prendra votre idée et s’en servira comme matière première pour rebondir sur une seconde idée. Mais eh, c’est comme ça que les idées émergent : de proche en proche.

En définitive, pitcher votre idée pendant un Startup Weekend sécurise votre projet et vous permet de prendre une avance décisive sur vos concurrents

  • Vous vous identifiez comme son porteur, son “premier inventeur”: personne ne pourra plus le contester, puisque vous l’aurez présentée publiquement.
  • Vous allez pouvoir vous entourer de pros pendant 54h non stop, pour développer votre idée et ainsi prendre une avance décisive sur vos concurrents potentiels.
  • Vous allez rencontrer plein de gens qui auront des questions, des remarques et des suggestions sur votre idée, et ce challenging de votre projet vous aidera à le murir et à le rendre encore plus solide
  • La visibilité dont votre projet aura bénéficié pendant le Startup Weekend, les projecteurs braqués sur vous, vous permettront d’avancer bien plus vite dans vos discussions avec de potentiels partenaires, associés et clients. Startup Weekend est un formidable accélérateur de projet et de talent, ne l’oubliez pas !

Et la magie se prolonge après le weekend ! Vous serez entré en contact avec des gens qui vous aideront à vous démarquer de la concurrence : certains auront des compétences que vous n’avez pas (marketing, juridique, business, technique, …), et ça vous aidera à aller encore plus loin et plus vite.

Vivre dans la crainte et la paranoïa ne mène à rien: ce n’est pas ça qui vous fera avancer. Au contraire, ça vous poussera à vous isoler et à négliger des opportunités importantes.

Donc plutôt que bosser dans votre coin, en attendant d’avoir développé votre projet à 100% avant de le montrer au monde, sortez de votre chambre et venez vous entourer de pros qui vous aideront en toute bienveillance à porter votre projet le plus loin et le plus haut possible : Startup Weekend est fait pour ça.

Un grand merci à l’équipe de SW Bordeaux pour cet excellent article.




Pin It on Pinterest