J’ai une idée de Startup, mais si j’en parle j’ai peur qu’on me la vole

Un certain nombre de porteurs de projets hésitent à présenter leur idée pendant un Startup Weekend, de peur de se voir dépossédés et doublés par la concurrence.

Voici pourquoi cette crainte est 1) irrationnelle et 2) contreproductive pour la réussite de votre projet.

 

“J’ai une idée de Startup, mais elle est tellement bonne que j’ai peur de me la faire piquer si j’en parle, et encore plus si je viens la pitcher lors d’un Startup Weekend.”

C’est probablement la remarque qui revient le plus souvent lorsqu’on parle du Startup Weekend.
Dans un sens, c’est une bonne chose : ça veut dire que vous êtes nombreux à avoir des idées auxquelles vous croyez – et ça, c’est une très bonne nouvelle.

Mais c’est aussi et surtout une crainte qui n’a pas lieu d’être. Je vous explique pourquoi.

1. Présenter une idée pendant un Startup Weekend, c’est se faire connaître comme son porteur, son “premier inventeur”.

Le fait de présenter votre idée pendant un Startup Weekend, fortement médiatisé et suivi par les pros et toute la blogosphère, vous identifie comme l’émetteur de l’idée. Si vous pitchez une idée, les gens sauront que c’est vous qui l’avez pitchée.

Si par la suite, un petit malin arrive avec un produit ou un service calqué à 100% sur votre idée, on se rappellera que c’est vous qui en aviez parlé publiquement en premier.

Par contre, si vous n’avez rien fait de concret, vous resterez celui qui a parlé – mais votre concurrent sera celui qui l’a fait. Ce qui nous amène au point suivant.

2. Une idée n’étant pas protégeable, on n’en devient propriétaire qu’à travers sa concrétisation

L’idée que vous avez, une dizaine de personnes doit avoir la même. Les idées sont dans l’air du temps: elles résultent de circonstances, de contextes, de sub-cultures qui sont vécus par de larges populations en même temps.

En plus de ça, n’importe quelle personne s’intéressant un peu à la propriété intellectuelle vous le dira : il n’existe aucun moyen de protéger une idée à 100%.

Par conséquent, si vous voulez véritablement être propriétaire de votre idée, vous devez la concrétiser. La propriété d’une idée n’est pas dans sa conception intellectuelle, mais dans sa réalisation concrète.

En d’autres termes: tant que votre idée n’est qu’une idée, elle ne vous appartient pas plus qu’un courant d’air.
Donc si vous voulez la sécuriser: mettez vous au boulot le plus tôt possible, et essayez de prendre le plus d’avance possible sur toutes les autres personnes qui pensent comme vous, au même moment.

3. Réussir ne demande pas nécessairement une idée inédite – mais d’être le premier à la mener jusqu’au bout

Si plusieurs équipes ont la même idée, à quelques détails près, celle qui réussira sera celle qui parviendra la première à rencontrer le marché et à atteindre la masse critique d’utilisateurs et de visibilité, qui lui permettra d’exister dans la lumière, et de tenir les solutions concurrentes à l’écart, dans l’ombre.

Avoir un projet de Startup, c’est être sur la ligne de départ de la course aux idées. Tant que vous n’avez pas commencé à bosser dessus, vous n’êtes pas dans la course. Et seul le premier à franchir la ligne d’arrivée gagne.

Donc n’attendez pas trop longtemps, et utilisez tous les accélérateurs de productivité et de visibilité possibles pour mettre les chances du côté de votre projet.

4. Si votre idée est vraiment bonne et disruptive, personne d’autre que vous n’y croira avant un bon bout de temps

C’est à cela qu’on reconnaît les véritables innovations : elles sont si radicales, si disruptives, que le public peine à en comprendre l’intérêt et la puissance. Donc peu de chance qu’on veuille vous la voler. Et quand bien même quelqu’un décide de vous la voler : le chemin à parcourir pour la concrétiser est si long que personne d’autre que vous n’aura le courage d’aller jusqu’au bout (surtout pour une idée qui n’est pas la sienne).

5. Personne d’autre que vous n’aura l’énergie de concrétiser votre idée

Parmi toutes les personnes qui pourraient avoir vent de votre idée – que ce soient vos proches ou des inconnus, quel pourcentage d’entre eux serait capable de

1) comprendre l’intéret et la beauté de votre idée (cf 4. )
2) s’attribuer votre idée
3) avoir exactement la même vision que vous
4) lancer le chantier
5) aller jusqu’au bout et lancer le projet sur le marché?

La réponse : 0,0001%.
Le risque que quelqu’un vous vole votre idée et vous coupe l’herbe sous le pied en faisant exactement ce que vous vouliez faire, avant vous, est nul ou quasi inexistant. Personne d’autre que vous ne peut ressentir l’enthousiasme que vous éprouvez pour votre idée, et personne d’autre que vous ne peut mettre en œuvre l’énergie et la persévérance nécessaire à l’accomplissement de votre projet.

Et si vous tombez sur LA personne au monde qui voit l’intérêt de votre idée, qui veut la développer et qui en a le courage, alors plutôt qu’un concurrent, faites en un partenaire, un associé !

Au pire, si le courant ne passe pas, vous aurez inspiré un autre entrepreneur, qui prendra votre idée et s’en servira comme matière première pour rebondir sur une seconde idée. Mais eh, c’est comme ça que les idées émergent : de proche en proche.

En définitive, pitcher votre idée pendant un Startup Weekend sécurise votre projet et vous permet de prendre une avance décisive sur vos concurrents

  • Vous vous identifiez comme son porteur, son “premier inventeur”: personne ne pourra plus le contester, puisque vous l’aurez présentée publiquement.
  • Vous allez pouvoir vous entourer de pros pendant 54h non stop, pour développer votre idée et ainsi prendre une avance décisive sur vos concurrents potentiels.
  • Vous allez rencontrer plein de gens qui auront des questions, des remarques et des suggestions sur votre idée, et ce challenging de votre projet vous aidera à le murir et à le rendre encore plus solide
  • La visibilité dont votre projet aura bénéficié pendant le Startup Weekend, les projecteurs braqués sur vous, vous permettront d’avancer bien plus vite dans vos discussions avec de potentiels partenaires, associés et clients. Startup Weekend est un formidable accélérateur de projet et de talent, ne l’oubliez pas !

Et la magie se prolonge après le weekend ! Vous serez entré en contact avec des gens qui vous aideront à vous démarquer de la concurrence : certains auront des compétences que vous n’avez pas (marketing, juridique, business, technique, …), et ça vous aidera à aller encore plus loin et plus vite.

Vivre dans la crainte et la paranoïa ne mène à rien: ce n’est pas ça qui vous fera avancer. Au contraire, ça vous poussera à vous isoler et à négliger des opportunités importantes.

Donc plutôt que bosser dans votre coin, en attendant d’avoir développé votre projet à 100% avant de le montrer au monde, sortez de votre chambre et venez vous entourer de pros qui vous aideront en toute bienveillance à porter votre projet le plus loin et le plus haut possible : Startup Weekend est fait pour ça.

Un grand merci à l’équipe de SW Bordeaux pour cet excellent article.




Introducing Silicon Valley Fast Track

Hello Swiss innovators!

We are pleased to introduce a new initiative to help you launch your next venture: the Silicon Valley Fast Track.

svft.001

Silicon Valley offers companies an incredible ecosystem where they can grow and scale. Thanks to renowned universities and tech giants who attract smart people coming from all over the world, access to talented people is easy. Money is available as well since Silicon Valley startups get 43% of all the VC funds invested in the US. And last but not least, it’s a place where you have access to a worldwide market through partnerships with large corporations established in the Bay Area.

We believe that, no matter where he is located, every entrepreneur should have the opportunity to access this unique environment to build a startup. We aim to connect the best Swiss innovators with the strengths of Silicon Valley.

Through our program we will mentor and coach selected Swiss startups that have a global potential, and give them a fast path to get to Silicon Valley. We will run a six-week virtual incubator for three teams, providing advices and assisting with structured progress through the ‘Venture Design’ framework. The selected startups will then spend two weeks in Silicon Valley to do business development.

The “Venture Design” framework

The Venture Design framework offers a process and toolset that help you focus on the right things at the right time, leveraging the best of what’s out there in modern practices like design thinking and Lean Startup.

Venture-Design-Process-Forward.png

What you’ll get with Venture Design is an actionable view of how to focus and propel your venture using today’s most effective practices. Learn more about the framework on the website.

Perks of the program

  • Six weeks of in-country preparation
  • Two weeks of business development in Silicon Valley
  • Dedicated online coaching (2 hours to get started + 30-90 minutes every two weeks to review progress and decide on next steps)
  • Connections with Silicon Valley experts to get feedback
  • Connections with potential customers, partners and investors in Silicon Valley
  • The program is free (coaching and support)

Apply now!

We are looking for motivated entrepreneurs who want to build and scale a global company. If you have an idea or you have just started, and want to get to Silicon Valley, apply now! We accept applications until September 26th, 2014.

Who’s behind this program

Alexander Cowan
Alex has been an entrepreneur (5x) and intrapreneur (1x). He’s currently founder & CTO of Leonid Systems, an enterprise software company with offices in the Bay Area, Washington, Toronto and various points abroad. Leonid’s products are now deployed to many of the world’s largest cloud communications operators which together earned over $350 billion in revenue last year.

Alex is also the Author of ‘Starting a Tech Business‘ (Wiley, 2012), a primer for non-engineers who want to up their game with the latest techniques and foundations concepts in product development. Prior to Leonid, Alex was busy applying design thinking, Lean Startup, customer development, and agile (among other things) as an executive and consultant at small and large companies. He’s currently an active advisor/board member as well as an instructor at General Assembly and UVA, where he’s an Entrepreneur-in-Residence. Alex studied Industrial Engineering and Economics at Stanford University.

Cyril Dorsaz
Cyril is the Head of Startup + Innovation Service at swissnex San Francisco. Cyril works closely with startups accepted into the CTI Market Entry Camp program at swissnex San Francisco. Together with the Innovation team he builds and executes customized facilitation services to help Swiss startups get faster traction in the US. In doing so, he immerses himself in the local and national startup scene to give Swiss startups meaningful and targeted advice and broker relevant connections. Cyril launched two startups himself, co-founded Startup Weekend Switzerland, and holds a Masters Degree in Business Administration from the University of Geneva.

 




Pin It on Pinterest