Optis : Partenaire premiere du Startup Weekend Toulon

IMG_4582

Optis est une entreprise Toulonnaise dont le rayonnement est passé de startup locale à standard international.

C’est après avoir conçu dans sa chambre d’étudiant des synthétiseurs, harpes laser et autres tables de mixage, qu’un jeune entrepreneur – Jacques Delacour – s’intéresse aux algorithmes sur la propagation des rayons lumineux dans les lentilles.

Au départ, il y a toujours une idée. Ses expériences le mènent à monter sa startup : Optis. Il se passionne pour la photométrie d’énergie qui quantifie l’énergie lumineuse émise par une source, l’analyse de son transport à travers un système optique et l’évaluation du flux collecté par un capteur.

From Optics to Virtual Reality

Dès sa sortie de l’école en 1989, il monte son projet pour commercialiser le fruit de ses travaux sur l’énergie lumineuse dans les systèmes optiques. Il part du constat que les logiciels d’optiques existants sont très pauvres, il décide donc de réaliser des logiciels qui soient au plus proche de la réalité en hybridant le transport de photons et l’image de synthèse.

Il s’agit dès lors de mettre au point la représentation exacte de la lumière sur un objet 3D avec toutes les particularités de la lumière et de la surface réfléchissante.

 « Ne pas faire du beau, mais faire du vrai »

 Les produits OPTIS ne cherchent pas à créer une jolie image ! Il cherche à se rapprochant au plus près de la réalité ! Grâce à ces logiciels de calcul optique et photométrique, le rendu réel des matériaux et le choix des conditions précises d’éclairages permettent de recréer l’exacte réplique des scènes souhaitées.

C’est grâce à ces simulations qu’Optis permet de percer le mystère de la lumière et de sa propagation. Il y a quelque chose de l’ordre de la magie dans cette innovation car l’équipe d’ingénieurs d’Optis a poussé ses recherches aussi loin que la vision de l’être humain.

Par exemple, pour le secteur de l’automobile, ces logiciels permettent de créer et prédire la vision de l’information en fonction de sa typographie, de sa couleur ou son niveau d’éclairement. Il peut même reproduire ce que serait la vision par tranches d’âge ! Devenus outils essentiels pour Nissan, GM, OPEL, Nissan, Chrysler, Porsche, Bentley ou encore EADS et Europcoter, Optis fait désormais parti des références de l’imagerie 3D !

 Optis partenaire Premiere du Startup Weekend Toulon

Jacques Delacour, fondateur et PDG du groupe Optis a été un des premiers à répondre présent pour soutenir le Startup Weekend Toulon

Convaincu que l’entrepreneuriat à grande échelle est aussi possible en province Jacques Delacour est toujours resté attaché à Toulon dès la création de l’entreprise Optis. Conscient également que c’est l’écosytéme qui permet d’avancer plus vite et plus loin, il n’a pas hésité à rejoindre également la dynamique FrenchTech Toulon.

En s’implicant dans le Startup Weekend Toulon, il espère transmettre des valeurs entrepreneuriales en passe d’émanciper une génération, et d’aider à faire émmerger les idées et technologies qui permettront à la ville Toulon de rayonner comme elle le mérite.




Tweeter, c'est la santé !

Global Startup Battle et importance de Twitter

angry-twitter-bird

Global Startup Battle est un grand concours mondial basé sur le nombre de votes en faveur de chaque projet issu de Startup Weekend, la plus grande compétition mondiale du genre.

Les startups ayant récolté le plus de votes pourront s’envoler pour les États-Unis et gagner de nombreux lots pour les aider dans leur développement.

La Global Startup Battle est aussi l’occasion aux 250 StartupWeekends de s’affronter sur 2 weekends (14/16 et 21/23 Novembre 2014) à celui qui aura la communauté la plus active sur Twitter.

Vous avez dit Twitter ?

giphy-5

Pour communiquer les indiens utilisaient la fumée d’une colline à l’autre, les pigeons voyageurs livraient nos messages à tire d’ailes, et puis la révolution de l’internet est venue démultiplier nos capacités de communication. Du haut de la colline, son pigeon sagement posé sur son épaule, chacun d’entre nous échange avec la terre entière depuis le bout de ses doigts, d’un simple clic, d’une simple tap sur une tablette.

Vous connaissez le mail qui vous permet de diffuser un message vers un ou plusieurs destinataires; cela reste une communication asynchrone, assez limitée dans ses fonctionnalités.

Imaginez maintenant pouvoir envoyer des messages à une communauté d’amis ou d’intérêt, imaginez pouvoir suivre en temps réel les sujets d’informations qui vous passionnent, imaginez pouvoir relayer ces informations à d’autres correspondants, imaginez pouvoir communiquer, partager dans l’instant tous ces flux d’actualités. La réponse : Twitter.

Twitter permet de publier de courts messages (des tweets), du texte mais également une image ou même une vidéo embarquée. La diffusion peut être restreinte à un cercle de personnes désirées. Twitter est gratuit, il suffit simplement de s’inscrire sur Twitter.com.

 

Twitter, oui, mais comment ?

Une fois votre compte créé, vous pouvez commencer à suivre d’autres comptes selon vos centres d’intérêt , et ainsi recevoir automatiquement dans votre “flux d’actualité” l’ensemble des tweets émis par ces comptes.

Pour cela, il vous suffit de vous abonner à ces comptes, ces abonnements sur twitters sont aussi appellés “Followings”. Et réciproquement, vos tweets seront lus par vos abonnés, vos “Followers”. Vous créez ainsi votre propre écosystème !

 

Twitter, oui, mais plus encore ?

Partager l’information c’est bien, mais l’activité sur Twitter ne se résume pas à ce type d’échanges. De nombreux outils & autres modes de communications sont mis à votre disposition !

En voici une liste non exhaustive :

 

– les Mentions : les mentions sont une forme de réponse qui apparaît sur la page d’accueil de votre destinataire, mais aussi sur la timeline de ses followers. Vous mettez ainsi en valeur la personne à laquelle vous répondez. C’est le signe que votre échange est digne d’intérêt, et mérite d’être vu par d’autres personnes.

 

– les Direct Messages : vous avez besoin d’adresser un message privé à l’un de vos followers ? Utilisez pour cela la fonction Message direct de Twitter.

– les Réponses : vous pouvez répondre à un tweet en cliquant sur l’icône « reply » située à côté du tweet que vous souhaitez commenter. Attention, cette réponse est publique : elle apparaîtra donc dans les actualités de tout votre réseau !

giphy-7

 

– le Hashtag : le hashtag ( # suivi d’un mot) fonctionne un peu comme un mot clé ou un tag. Il permet de définir le sujet principal du tweet. Il permet de suivre toutes les conversations sur Twitter relatives à cet événement. Le hashtag permet de découvrir de nouvelles personnes qui  parlent ou s’intéressent aux mêmes sujets que vous et ainsi d’élargir votre réseau. Le hashtag de notre évènement est #swtln et vous permet de visualiser l’intégralité du contenu en lien avec le Startup Weekend Toulon.

 

Startup Weekend Toulon dans tout ça :

54h pour devenir entrepreneur et lancer une entreprise innovante en équipe : tel est le pari du concept Startup Weekend.

Twitter, un allié dans la création de votre entreprise : avec plusieurs millions d’utilisateurs en France et plusieurs centaines de millions dans le monde, Twitter continue sa progression.

Créé un compte twitter pour votre entreprise c’est autant de contacts, de prospects ou de clients potentiels pour développer votre présence là où se trouve le marché. Twitter, c’est aussi votre vitrine mondiale pour exposer votre expertise, diffuser et partager une veille sur votre secteur d’activités. Twitter c’est aussi ce fil permanent tendu vers vos contacts professionnels.

 Tweeter, c’est la santé !! Alors c’est parti, suivez l’actualité du Startup Weekend de Toulon sur twitter @swtoulon et participez vous aussi à l’aventure Global Startup Battle en rajoutant les hashtags #SWTLN #GSB2014 à tous vos tweets concernant votre future aventure d’un weekend.

images

Article rédigé par Régis Creignou et relecture Eliott Lehoux.




Kit de survie participants du SWTLN

maninter

Hey les startupeurs, le SWTLN approche et Quentin Loriot vous révèle ses tips & astuces dans cet article !

Pour cette première édition de Startup Weekend Toulon, certains d’entre vous vont rentrer dans l’arène pour la première fois et sont peut-être un peu curieux, remplit de doutes et de questionnements existentiels.

scared.gif

« UN WEEKEND ENTIER A BOSSER ! ! ! POURQUOI J’AI FAIT CA ? ! QUE VA-T’IL SE PASSER LA-BAS ? ! »

N’ayez crainte ! Consacrer son weekend à 54h de travail n’est pas pathologique. En plus d’être fun, ce sera sans doute une des aventures professionnelle des plus enrichissante et intense que vous allez vivre.

Mais pour arriver dans les meilleures conditions, nous allons vous donner quelques conseils :

 

  • Avant de venir, accentuez votre veille, arriver avec pleins de choses à partager sera un gros plus pour votre équipe.

tumblr animated GIF
  • Arrivez frais et reposé ! Faire une nuit blanche au clair de lune le jeudi soir pour enchainer sur un startup weekend est plutôt déconseillé, vous risqueriez de ne pas tenir. Prévoyez plutôt une bonne semaine de repos pour être au maximum de votre efficacité.

 

  • Venez avec votre matériel prêt, bureau clean, logiciels dont vous aurez besoin installés, n’oubliez pas votre souris, chargeurs, multiprise, réchauffe tasse USB, figurine de comics ou manga porte bonheur, etc.

 

  • Pendant le weekend, faites des pauses, je vais enfoncer une porte ouverte, mais ça fait toujours du bien de l’entendre : « sortir la tête du guidon de temps en temps permet de s’aérer l’esprit et de revenir plus efficace et créatif (gniagniagnia) »

 

  • Si vous êtes stressé, diminuez votre consommation de caféine et dirigez-vous plutôt vers des produits vitaminés comme la pizza ou encore les oranges ou les mandarines. Si ça ne vous passe pas, Laura dealera des médicaments à consonance grec sur place.

 

  • Nourrissez-vous et hydratez-vous, bien que ça puisse sembler dingue, le corps en a besoin pour fonctionner (incroyable !). Et l’éponge grise nous servant de cerveau va être extrêmement sollicitée durant le weekend et aura plus que jamais besoin d’être au max de ses capacités ! PS: astuce de survie de thomas “Boire uniquement de l’eau avec les fruits ça reboost grave :)”

 

  • Profitons-en pour éclaircir ce point : « Vais-je dormir ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? » Oui ! Vous allez pouvoir dormir ! Et même autant que vous voudrez, la question est : une fois sur place, combien de temps voudrez-vous dormir ? Eh oui, un weekend pour monter l’entreprise de vos rêves, ça demande du courage et un peu de sacrifice. Vous n’aurez sûrement pas envie de rentrer chez vous, regarder un épisode de Joséphine ange gardien, puis de vous coucher pour enchaîner sur une grosse grasse matinée… Vous aurez plutôt envie de : rester avec votre équipe, dormir quelques heures et renchaîner le travail le plus rapidement possible.

 

  • Par conséquent nous vous conseillons de prendre un duvet, un oreiller et votre peluche préférée. Ainsi vous pourrez dormir sur place où bon vous semblera.

 

  • Votre brosse à dent, et autres produits pour l’hygiène ou choisir d’adopter le dicton « il n’y a que les gens sales qui se lavent », bon courage à votre équipe ^^

 

  • Dormez un peu quand même… au moins 3h par nuit 🙂 Dans la journée, il n’est pas interdit de faire une micro-sieste de 15 minutes, parfois ça aide à ressusciter un ou deux neurones.

baby animated GIF
  • Dans la mesure du possible, posez votre lundi matin, sinon vos collègues de travail risqueraient de croire que vous menez une vie parallèle et que vous appartenez à un fight club.

ET AVANT TOUT: ECLATEZ-VOUS ! ON NE REUSSI QUE LORSQUE L’ON PREND PLAISIR A FAIRE LES CHOSES ! ! !

Merci Quentin pour tes précieux conseils 🙂




Les organisateurs du Startup Weekend Toulon 2014 #SWTLN

the-avengers-team-image-600x337

Vous désirez connaitre qui se cachent derrière les profils des organisateurs du Startup Weekend Toulon ? Les voici, les voila…!

Tous ces volontaires ont pour objectif de réaliser un événement unique que vous n’êtes pas prêt d’oublier et qui va vous faire vibrer jusqu’aux doigts de pied.

Le Startup Weekend n’est pas un simple événement, c’est une drogue dont vous aurez dû mal à vous passer. N’y allez pas avec avec modération, tout est permis dans le monde de l’entrepreneuriat !

Honneur aux filles, vous retrouvez les pétillantes Laura Mabille et Audrey Schneider, elles ne sont que deux mais savent très bien s’imposer dans cette équipe où les mâles dominent.

Et ensuite le coté masculin de l’équipe représenté avec brio par Thomas Gabelle, Louis-Frédéric Laszlo, Nicolas Lecqueux, Quentin Loriot et Maxime Tiberghien.

Laura Mabille

Startup Weekend a été une véritable révélation pour Laura ! Si elle se destinait auparavant à la gestion de projet —  un marathon de participations en Startup Weekends et Hackathons lui a permis de découvrir le désir d’innovation et les challenges liés à l’entrepreneuriat.

À coup de livres, podcasts, blogs et autres infos en 140 caractères, elle absorbe depuis ce temps toutes les infos qui se rapportent à la culture startup, la création de produit, d’entreprise, la productivité et les techniques de management. Cette soif de connaissance proche de la gloutonnerie n’a d’égale que son amour pour les burgers et les goodies.

En participant à de nombreux concours de création d’entreprise et en organisant certains d’entre eux, ses expériences l’ont conduite à Rio de Janeiro, Kuala Lumpur, Las Vegas et San Francisco.

Après Startup Weekend Marseille, elle co-organise aujourd’hui Startup Weekend Toulon avec pour objectif de partager cette passion, ce mode de vie et son potentiel auprès du plus grand nombre au sein de sa ville natale. En parallèle, elle crée « Réussir son crowdfunding » une structure d’accompagnement et stratégie en financement participatif et prépare le lancement d’une formation digitale qui vous aidera à bannir les fautes d’orthographes de vos mails et rapports.

Audrey Schneider

Actuellement Chargée de communication au Pôle Mer Méditerranée situé à La Seyne sur mer. Elle a eu l’opportunité de travailler directement après ses études dans un univers qui lui était jusque là inconnu: un pôle de compétitivité ayant pour ambition de développer durablement l’économie littorale et maritime.

Native de Troyes, elle a eu l’opportunité de voyager à plusieurs reprises au cours de ses études. Diplômé Sup de Com et Ingémédia en Master Communication, elle a finalement décidé de poser ses bagages à Toulon.

Prête à toute sorte de challenge, elle a vécu intensément le 4L Trophy et à présent elle se lance dans l’aventure entrepreneuriale du Startup Weekend Toulon.

De nature curieuse et joviale, elle est constamment à la recherche de nouvelles inspirations autant sur le plan personnel que professionnel, c’est dans ce contexte qu’elle est devenue une grande fan des TEDx !

A vous de la découvrir et sortez votre plus grand sourire!

Thomas Gabelle

Thomas et Startup Weekend c’est une histoire d’amour faite pour durer… dès la première nuit blanche, il savait que sa vie allait changer après cette expérience pleine de créativité et d’enthousiasme contagieux.

D’un naturel curieux et créatif, Thomas aime rassembler, motiver, transmettre et bousculer nos habitudes pour nous pousser à évoluer plus rapidement. Persuadé que le potentiel est en chacun de nous, il s’efforce d’apprendre au travers des lectures et des rencontres comment changer notre monde par l’entrepreneuriat et l’innovation. Après avoir multiplié les challenges numériques tel que les Hackathons et Startup Weekend, il se tourne assez naturellement vers l’organisation d’événements totalement subjugué par ce concept.

C’est suite à l’organisation du Startup Weekend Marseille en 2013 et sa participation aux Summits de Paris et Las Vegas, qu’il co-organisera la premiére édition de Toulon déjà convaincu d’insuffler grâce à cet événement, toute l’énergie et les idées novatrices qui vont permettre à l’écosystème local de réaliser de grandes choses.

Diplomé d’un Master en production numérique à Ingémédia, il partage ses activités professionnelles entre stratégie digitale sur les réseaux sociaux et de l’illustration sonore pour agences audiovisuelles, mais il inspire toujours à créer les services novateurs de demain !

Louis-Frédéric Laszlo

Chef de projet technique chez Orange, développeur de formation et entrepreneur de passion, il multiplie les expériences et les projets au fil des idées et des rencontres.

Polyvalent entre la technique et l’organisation, il est toujours à la recherche de bonnes idées à approfondir, à promouvoir, à redéfinir… Il a très vite saisi l’occasion de rejoindre l’équipe d’organisation du Startup Weekend Toulon .

Après une première expérience en tant que participant à Marseille l’année dernière, il lui semblait important d’en devenir un acteur et ainsi de participer activement à son implantation sur les terres toulonnaises, favorable environnement économique pour la promotion du  numérique.

Nicolas Lequeux

Nicolas a fait son premier Startup Weekend à Marseille par hasard !

Avec un profil à la fois de juriste et d’ingémédian, il a découvert un incroyable concours aussi fort en émotion qu’en enseignement. Un weekend, une des meilleures expériences professionnelles de sa vie.

Il se devait de faire partager cette découverte à Toulon.

De nature créative, souhaitant faire progresser l’accès au droit grâce aux nouvelles technologies, il aime le design, les expériences technologiques et le futur. C’est avec plaisir qu’il encourage la volonté de créer pour changer le monde positivement.

Quentin Loriot

Aujourd’hui étudiant en ingémédia et spécialisé dans le développement web, Quentin s’est toujours autant passionné par la technique que par l’humain.

Il s’est épris pour l’entrepreneuriat lors d’un événement Startup Weekend à Nice. Depuis il se rend régulièrement à ce type d’événement, et c’est naturellement qu’il a voulu participer à l’organisation d’une nouvelle édition à Toulon, sa ville de cœur.

De nature ronchon, ne vous adressez surtout pas à lui durant le weekend.

Maxime Tiberghien

Video graphiste et Designer, tombé dans le monde sans pitié des entrepreneurs au cours de nombreux hackathon et startup Weekend, Maxime est un homme heureux qui ne demande qu’à pouvoir créer, pour lui et pour les autres!

Originaire d’un cursus Ingémédia, touche à tout et grandement curieux, Il n’as pas hésité une seule seconde à s’enroler dans l’organisation de cette première édition du Startup Weekend Toulon 2014, histoire faire la guerre comme les grands.

Hackathonneur fou et entrepreneur jeune mais passionné, il pourra vous conseiller sur vos chartes graphiques, vos idées, et sur l’heure du petit déjeuner.

Et pour ne pas oublier, les plus courageux d’entre vous pourront oser lui demander un tour de magie, il a toujours des cartes sur lui ! (Pour changer un peu des posts it…)

 

 

Article by Audrey Schneider




Pin It on Pinterest