And the winner is…

Ne soyez pas trop tristes, mais Startup Weekend Lille OpenLab c’est fini. Enfin pour 2017 🙂
Retour sur cette édition dédiée à la Silver Economy.

Les projets

Une trentaine d’aspirants entrepreneurs se sont rĂ©partis autour des projets suivants :

  • Pop’HĂ´me, nouvelle formule du logement intergĂ©nĂ©rationnel
  • Social Recipe, la soupe anti-gaspi qui finance des projets solidaires
  • Kolimami, la plateforme de livraison de colis qui fait appel Ă  vos voisins retraitĂ©s
  • La Boite Ă  beautĂ©, oĂą comment concilier dermo-cosmĂ©tiques et personnes âgĂ©es
  • Noctalux, la table de chevet s’allume quand vous cherchez quelque chose dessus
  • TreNOmor, l’atèle anti-tremblement essentiel

54h leur ont Ă©tĂ© donnĂ©es pour dĂ©velopper le plus possible leur projets en prenant en compte les principaux aspects du dĂ©veloppement d’une activitĂ© : collecte du besoin, Ă©tude client, financement, dĂ©veloppement de l’offre, Ă©tude de la concurrence, etc.

Les profils et expériences variés des participants ont donné des équipes très complémentaires.
L’Ă©quipe organisatrice Ă©tait lĂ  pour les bichonner.
Les coaches les ont questionné et aiguillé dans leur démarche.
Notre prof de yoga Delphine Coffart est venue caler leur respiration sur leurs mouvements.
Et notre fantastique facilitatrice Emma Le Goff a maintenu le rythme de ce weekend et marquant les moments clés.

Le jury

Composé de :

  • Mathilde Adriaenssens, CEO de Keyuz
  • Adam Prominski, chef de projet silver eco au conseil rĂ©gional des Hauts de France
  • Emeline AssĂ©mat, chargĂ©e de valorisation recherche Ă  NFID
  • Franck Rykaczewski, CEO de Entreprise Ouverte
  • Akim Oural, adjoint Ă  la Mairie de Lille chargĂ© entre autre de l’innovation sociale
  • Kevin Sansen, manager Ă  Davidson Consulting
  • Jean-Paul SĂ©gard, fondation Norbert SĂ©gard
  • Mathieu Delmotte, chargĂ© d’Ă©vĂ©nementiel Ă  EurasantĂ©

Leur rĂ´le compliquĂ© a Ă©tĂ© d’Ă©valuer l’aboutissement des diffĂ©rentes rĂ©flexions proposĂ©es par les participants.
Ils ont ainsi récompensé :

  • 3e prix : Kolimami
  • 2e prix : Pop’HĂ´me
  • 1er prix : TreNOmor

Le vainqueur est invité à participer à AgeingFit, le salon dédié à la silver eco qui se tiendra les 2 et 3 février à Lille.
Le jury a saluĂ© la qualitĂ© de l’ensemble des projets Ă©laborĂ©s durant le weekend.
Certains d’entre eux souhaitent accompagner les Ă©quipes qui dĂ©sireront aller plus loin, les problĂ©matiques traitĂ©es Ă©tant au coeur des enjeux du vieillissement de la sociĂ©tĂ©.

Le jury et l’Ă©quipe TreNOmor

Nous annoncerons très prochainement la tenue d’un Ă©vĂ©nement convivial pour regrouper tous les participants.
Vous pourrez ainsi savoir ce qu’ils sont devenus et oĂą en sont leurs projets.

Retrouvez les meilleurs moments et toutes les photos de l’Ă©vĂ©nement sur notre storify : https://storify.com/jfreixas/startup-weekend

A la prochaine !
L’Ă©quipe Startup Weekend

Crédit image : Philipp Ziger (Flickr)








Nous ne sommes pas sectaires

Éminents membres de la communauté Startup Weekend,
Éminents lecteurs de ce blog,
Vous avez bien lu, nous organisons un Startup Weekend dédié aux Sciences.

Mais pourquoi donc ?

Comme vous le savez tous, Startup Weekend est un formidable bac Ă  sable. Une bonne ambiance, des risques inexistants (si ce n’est d’avoir le concept de siècle :D), et surtout l’appui de toute une communautĂ© pour aller le plus loin possible.
Et si vous avez pris l’habitude de hanter ces lieux, vous vous ĂŞtes vite rendus compte que le plus important n’Ă©taient pas les idĂ©es. Mais bien la dĂ©marche.
N’avez vous pas entendu dix mille fois ce mĂŞme projet d’application mobile rĂ©volutionnaire ?
L’Ă©cart entre le pitch initial et le pitch final n’est-il pas gigantesque Ă  chaque fois ?

C’est pour cette raison que nous convions les scientifiques Ă  rejoindre ce moment : afin qu’ils puissent nous apporter du matĂ©riau pour Ă©toffer nos rĂ©flexions. Quitte Ă  passer son weekend sur un projet, autant le faire sur une idĂ©e un peu originale ! Et ainsi, aboutir Ă  des projets un poil diffĂ©rent. Sur une thĂ©matique d’avenir : la vieillesse.

Donc si je ne suis pas scientifique et que je ne travaille pas sur les vieux, je fais quoi ?

Ben venez, vous ĂŞtes le/la bienvenu/e !

Vous souhaitez pitcher un projet avec un fond scientifique mais vous n’y connaissez rien ?
Faites-nous en part dès maintenant, et on vous trouvera des coaches scientifiques !

Et vous voulez bosser sur autre chose ?
Les portes restent ouvertes.

Mais sachez que le premier prix est un pass pour le salon AgeingFit 2017 organisé par Eurasanté.
L’occasion de dĂ©velopper votre rĂ©seau dans la sphère de la Silver Economy, de rentrer pros, investisseurs et spĂ©cialistes qui vous permettront d’aller plus loin dans votre projet.

Convaincu/e ?


Crédits image : raphaelcruzpaiva (Flickr)








Scientifiques, ceci est votre Startup Weekend !

Peuples des laboratoires !
Enseignants-chercheurs, chercheurs CNRS, doctorants, post-doctorants, ingĂ©nieurs, assistants temporaires d’enseignement et de recherche, et autres fonctions bizarres et exotiques : notre moment est venu.

Oui, il est temps pour nous de diffuser de votre science. De la faire sortir du laboratoire pour la faire revenir entre les mains de ceux qui vont essayer d’utiliser aux mieux les connaissances que nous produisons Ă  longueur de journĂ©e.
Oui, de plus en plus de personnes sont convaincues du potentiel incroyable d’innovation que recèle la recherche. Initiatives gouvernementales, dĂ©veloppement de la vulgarisation sur les Internets, parc technologiques, thèses en bande dessinĂ©e : bref, les curieux ne manquent pas et leur soif de dĂ©couverte se doit d’ĂŞtre Ă©panchĂ©e.
Oui, pour les plus vieux d’entre nous, nous passons beaucoup trop de temps dans la paperasse et de l’administratif. N’est-il pas temps de remettre un peu d’humain dans tout ça ?
Oui, pour les plus jeunes d’entre nous, les perspectives sont incertaines. Peu de postes ouverts, des budgets de plus en plus sous contrainte. N’est-il pas temps de faire Ă©merger de nouveaux modèles ?
Oui, les sciences humaines sont trop peu considĂ©rĂ©es. Pas de brevet, pas d’intĂ©rĂŞt. Et si finalement c’Ă©tait lĂ  que se trouvait la rĂ©ponse face aux nombreuses Ă©volutions de notre quotidien ?

Quand est-ce qu’on arrĂŞte de se poser des questions et qu’on y va ?

Startup Weekend, c’est 54h d’action, zĂ©ro blabla, histoire de crĂ©er des rencontres. Et qui sait donner un coup d’accĂ©lĂ©rateur Ă  votre projet.
Faire confronter projets de recherche et dynamique entrepreneuriale, voilĂ  qui pourrait donner des choses hors du commun.
Et pour les plus timides : nous vous proposons un accompagnement pour la préparation de votre pitch.

On s’y retrouve ? (en plus y a un tarif rĂ©duit pour les scientifiques/les Ă©tudiants)


Crédit images : theglobalpanorama (Flickr)








Quand on est vieux, on est…

Cette question agite l’humanitĂ© depuis bien des siècles.
Alors, devenir vieux, début de la fin ou fin du début ?

Au sein de l’Ă©quipe du Startup Weekend OpenLab, vous vous en doutez, nous croyons plutĂ´t qu’il s’agit d’une opportunitĂ©.
Quelques chiffres très divers (datant de 2013) pour s’en convaincre :

  • 36% des 65 ans et + sont engagĂ©s dans une association. D’ailleurs, la moitiĂ© des structures bĂ©nĂ©voles sont dirigĂ©es par des personnes âgĂ©es.
  • La France compte 15 millions de grands-parents, une formidable ressource pour notre modèle familial.
  • Le taux d’emploi de la tranche 55-64 ans s’est amĂ©liorĂ© avec les dernières mesures gouvernementales, tĂ©moin d’une Ă©volution progressive des mentalitĂ©s.
  • De plus en plus de mouvements Ă©mergent d’une volontĂ© d’une meilleure intĂ©gration de cette classe d’âge (on peut citer Old Up ! par exemple).

Alors, dynamiques, non vieux ?
Il faut l’espĂ©rer : d’ici 2050, un Français sur trois aura plus de 60 ans. Et dans le monde, cette fatalitĂ© touchera 2 milliards de personnes.

Nos idĂ©es sont en train d’Ă©voluer sur la vieillesse.
Ainsi, la recherche nous apprend que le cerveau garde de la flexibilitĂ© et une bonne capacitĂ© d’adaptation. Fini le prĂ©jugĂ© de l’âge qui dĂ©truit tous nos neurones !
Le monde professionnel change aussi. Les anciens sont vus comme des gens qui sont expĂ©rimentĂ©s dans leur travail mais aussi dans les relations humaines. Ils peuvent devenir ainsi des ressources clĂ©s pour le fonctionnement d’une organisation.

C’est dans ce contexte que se structure la filière de la Silver Economy en France (et oui, Silver parce que les cheveux des anciens sont blancs #poĂ©sie).
Cela concerne de nombreux secteurs :

  • services Ă  la personne : dĂ©pendance/autonomie
  • gĂ©rontechnologies : objets connectĂ©s, domotique, dispositifs mĂ©dicaux, etc…
  • lien social : la base d’un service public ? (allez jeter un coup d’oeil Ă  Cohesio)
  • logement : adapter l’habitat Ă  l’âge de ses occupants
  • mobilitĂ© : indispensable pour le lien social et l’estime de soi
  • marketing : car pour toute cette nouvelle offre, l’Ă©tiquette “vieux” n’est pas très sexy… va falloir cogiter !

Vous pensez que c’est anecdotique ?
Connaissez-vous l’âge moyen de l’acquĂ©reur d’une voiture neuve ? 54 ans.
1/3 des sondĂ©s estiment que l’offre de transport et d’habitat n’est pas adaptĂ©e Ă  leur situation.

C’est la magie de la Silver Economy ! Il ne s’agit pas d’UN marchĂ©, mais une façon d’adapter l’offre existante Ă  une population se sentant nĂ©gligĂ©e, qui va grandir de plus en plus dans les prochaines annĂ©es. Et ne vous imaginez pas que cette population est uniforme. Les sociologues distinguent 3 âges de la vieillesse :

  • la retraite, oĂą l’arrĂŞt de l’activitĂ© professionnelle permet de se consacrer Ă  d’autres projets
  • le grand âge, oĂą le corps commence Ă  limiter peu Ă  peu la personne
  • la dĂ©pendance, oĂą une aide extĂ©rieure est nĂ©cessaire pour les actes du quotidien

Voici le terrain que nous vous proposons d’explorer. Un terrain de jeu similaire Ă  bien d’autres : une population multiple avec une offre de services et de produits très diverse Ă  dĂ©velopper.

Dans un pays pionnier comme le Japon, ce secteur de l’Ă©conomie reprĂ©sente 692 milliards d’euros (2015).
Les projections en France nous amènent autour de 130 milliards d’euros en 2020.

Qu’est-ce qu’on attend ?


Cet article a Ă©tĂ© rĂ©digĂ© Ă  l’aide des diffĂ©rents articles qui composent l’excellent dossier “Vieillir, pour ou contre” du numĂ©ro 269 de Sciences Humaines Magazine

Crédit image : Maxcosworth (Flickr)








Bienvenue Ă  la maison !!

54 heures pour se mettre dans la peau d’un entrepreneur et propulser un projet scientifique au-delĂ  de toute espĂ©rance, ça laisse combien de temps pour s’amuser ça ?

RĂ©ponse : tout le weekend !

Rassurez-vous, chère participante et cher participant, Startup Weekend se veut avant tout être une expérience agréable ! Et même si bien sûr la progression de votre projet va rester votre principale préoccupation, nous allons tout faire pour que cela se passe dans la bonne humeur.

Comme Ă  la maison

Durant le temps d’un weekend, faites comme chez vous Ă  l’espace Adicode : l’accès vous est ouvert non-stop du samedi matin au dimanche soir. Ramenez votre doudou et votre serviette car vous pourrez sans soucis rester dormir et prendre une douche pour vous rafraichir.

Un espace dĂ©tente sera lĂ  pour vous permettre d’aĂ©rer un peu votre cerveau. Boissons chaudes et grignotage vous permettront de recharger les batteries, sans compter sur notre traiteur qui prend tous vos repas en charge du vendredi soir au dimanche soir.

Nous sommes en train de nous motiver aussi pour vous prĂ©parer un nĂ©cessaire de survie qui pourra convenir Ă  toutes les situations, Ă  base de mĂ©ditation, de nerfs, de karaokĂ© et d’autres surprises.

Et bien sĂ»r, si vous avez des idĂ©es de ce qui pourrait vous faire plaisir, envoyez votre plus grand souhait Ă  jeremy@swlille.fr et nous ferons l’impossible pour vous !

Cheers, la team SW Lille OpenLab

Crédit image : Alma Silva








Et la propriété intellectuelle, on en parle ?

Question : quel est le point commun entre un chercheur et un entrepreneur ?
RĂ©ponse : la peur de trop parler !

Le moment que nous vivons est assez formidable : les cloisons tombent, la mode est à l’intelligence collective et tout le monde a envie de partager ses idées afin de s’enrichir de la culture et de l’expérience de l’autre.
C’est d’ailleurs dans cette dynamique que s’inscrit Startup Weekend et bien d’autres initiatives.

Néanmoins, cette démarche peut être contreproductive dès lors que les différents participants ne sont pas animés de mêmes intentions.
Et cette peur est bien présente chez les chercheurs que nous avons pu rencontrer jusqu’à présent, qui n’ont pas envie de voir leurs résultats leur échapper avec plusieurs années de travail acharné.

A cette angoisse nous avons plusieurs arguments, et notamment la présence à nos cotés de notre partenaire de choc MaPreuve.
MaPreuve propose un service de création de preuve électronique d’antériorité sur vos travaux, analogue à une enveloppe Soleau.

Cela vous permet :

  • En cas de contentieux, de disposer d’une preuve sur la paternitĂ© de vos travaux
  • De poser dès le dĂ©part un cadre Ă  la discussion : vous ĂŞtes partant pour partager vos recherches, mais vous les avez protĂ©gĂ©es ce qui permet de dissuader les mauvaises volontĂ©s
  • Dans le cadre du travail de groupe, de dĂ©finir des co-auteurs de la rĂ©flexion qui sera menĂ©e
  • Enfin, La protection est valable dans plus de 170 pays ( Convention de Berne) sans besoin de la renouveler dans le temps

Toutes les infos sur ce service : https://www.mapreuve.com

Pour tester la création de preuve électronique, voici un code à saisir lors de votre inscription sur MaPreuve.com et vous permettant de protéger gratuitement 3 documents numériques. : SWL_OpenLab

Crédit image : http://www.flickr.com/photos/9189676@N06/25056914094








Hello World! #SWLille OpenLab

Bonjour cher visiteur, chère visiteuse,

Embarquement immĂ©diat pour le Startup Weekend OpenLab ! Comme vous avez pu le voir, la spĂ©cificitĂ© de cet Ă©vĂ©nement est la suivante : les idĂ©es seront exclusivement pitchĂ©es par des chercheurs. Vous aurez ensuite le temps d’un weekend pour dĂ©velopper de nouveaux services/produits/concepts pour la ville.

Vous êtes chercheur(se) ? Découvrez toutes les bonnes raisons de nous rejoindre dès maintenant !

Toutes les bonnes raisons pour un chercheur de participer au SW Lille

Vous ĂŞtes curieux de la recherche et croyez en son potentiel d’innovation ? N’hĂ©sitez plus : rĂ©servez votre place !

Et pour toute question, copiez-collez dans votre boite mail jeremy@swlille.fr, on se fera un plaisir de vous répondre.

Cheers, la team SW Lille OpenLab

Crédits images : Kurt:S