← Techstars Blog

Article rédigé par Mélanie MARIN 😉

Mardi 17 octobre a eu lieu le Before du Startup Weekend Orléans #6. C’était l’occasion pour les futurs participants de ce StartupWeekend, qui se tiendra les 17, 18, 19 novembre au LAB’O, d’en savoir plus sur le déroulé de l’événement, de rencontrer l’équipe organisatrice, mais aussi de participer à différents ateliers.

Vous avez manqué ça ? Pas de soucis, le live de la présentation de l’événement est à revoir sur la page Facebook StartupWeekend Orléans et le contenu des ateliers est détaillé dans la suite de cet article ! 😉

Atelier « Business Model CANVAS » présenté par Stéphan LANDRE et Camille COULON

Stéphan LANDRE, directeur associé d’Ageona et Camille COULON, conseillère en création d’entreprise à la CCI ont présenté un outil indispensable du week-end : le Business Model Canvas (BMC). Il s’agit d’une matrice de synthèse constituée de 9 composantes permettant de réaliser un état des lieux du modèle économique de l’entreprise :

  • La proposition de valeur : ce qui fait que vos clients vont acheter votre produit/service plutôt que celui d’une autre entreprise 
  • Le ou les segments clients : le profil, les caractéristiques des personnes qui ont besoin de votre produit/service. Dans certains cas, il faut faire attention à bien distinguer les clients (ceux qui paient) des utilisateurs (ceux qui utilisent) de votre offre
  • Les canaux de distribution : les canaux par lesquels vos clients/utilisateurs vont acheter ou souscrire à votre offre
  • La relation client : le type de relations que vous voulez instaurer avec vos clients et avec quels outils allez-vous créer cette relation
  • Les ressources clés : les ressources humaines, financières et matérielles nécessaires au fonctionnement de votre projet
  • Les activités clés : les activités nécessaires au fonctionnement de votre projet (production, gestion d’un site web, logistique, …)
  • Les partenaires clés : les intervenants stratégiques du projet (fournisseurs, partenaires, …)
  • Les sources de revenus : les moyens par lesquels vos clients vont vous payer (abonnements, vente, prêt, …), la fréquence de paiement,… Et tout autre élément relatif aux revenus que vous allez percevoir
  • La structure de coûts : les principaux coûts engendrés par votre projet

Ces points essentiels permettent de construire son projet et de le présenter de manière efficace. Le Business Model Canvas se doit d’être simple, visuel et interactif.

Atelier « Design de service » présenté par Halima MOKHTARI

Halima MOKHTARI, responsable communication chez Nekoé, a organisé un petit atelier interactif pour bien comprendre ce qu’est le Design de Service et comment l’utiliser durant le week-end.

Au cours de cet atelier, Halima a présenté les différentes étapes de création d’un service innovant qui répond à un besoin réel :

  • #Etape 1 : Le problème.
    Un problème est identifié. On commence alors par se demander pourquoi il y a ce problème et par chercher des pistes de solution, mais on essaie également d’identifier les 4 ou 5 profils de personnes qui rencontrent ce problème (et qui seront alors les utilisateurs potentiels du futur service).
  • #Etape 2 : L’observation terrain.
    On va à la rencontre des potentiels utilisateurs identifiés pour comprendre leurs usages, besoins, habitudes et valider les profils identifiés dans la 1ère étape. Cette étape permet de confirmer que le service que l’on veut proposer correspond aux usages des futures cibles.
  • #Etape 3 : Le prototypage.
    À partir des données terrain, on crée un parcours qui représente toutes les étapes pendant lesquelles l’utilisateur interagit avec le service puis on prototype ce dernier.
  • #Etape 4 : Le test.
    On va ensuite tester le prototype réalité auprès d’utilisateurs et revenir sur la phase de prototypage si nécessaire afin de corriger ce qui ne convient pas et ainsi d’obtenir la meilleure solution possible pour le futur utilisateur.
  • #Etape 5 : La modélisation.
    On modélise la solution finale afin de connaître et de structurer les ressources nécessaires au sein de l’entreprise pour mettre en place le service.

Au final, ce qu’il faut retenir de ce processus selon Halima :

  • Penser la solution en pensant à l’utilisateur final et en l’impliquant dès la conception en co-création
  • Faire un premier prototype qui ne nécessite pas de gros moyens et facilement modifiable qui ne sert qu’à tester la solution
  • Partir du ou des problèmes et ne pas se précipiter sur des solutions

Atelier « Bien Pitcher » présenté par Justine DUBOURG

Justine DUBOURG, fondatrice de 6bool’up a livré ses conseils pour « Bien pitcher », une compétence primordiale pour remporter un Startup Weekend puisqu’à la fin du week-end, les participants sont jugés leur pitch.

Pour Justine, les mots-clés d’un bon pitch sont les suivants :

  • #1 Accrocher Vous n’avez qu’une minute pour convaincre, ne perdez pas de temps et débutez par une phrase qui accroche votre auditoire.
  • #2 Simple : Vous devez pouvoir expliquer simplement votre concept en une ou deux phrases compréhensibles par tout le monde. Ne chargez pas votre pitch en vocabulaire technique, tout le monde doit pouvoir le comprendre.
  • #3 Call to Action : Pensez à inclure à la fin de votre pitch une phrase qui incite votre auditoire à passer à l’action. Un pitch sans call to action ne sert à rien, car il n’implique pas votre public qui ne se sent alors pas vraiment concerné.
  • #4 Donner : Soyez dynamique et honnête ! Pour que votre message passe, vous devez être vous-même, montrer qui vous êtes, ne pas avoir l’air « fake ». Votre auditoire sentira alors la cohérence entre ce que vous racontez et qui vous êtes.

Retrouvez un résumé vidéo des conseils de Justine sur le Twitter SWOrleans.

Loïc SIMON
(@LoicSimon)