Sur radio FMR, on parle du Startup Weekend Toulouse

Vous hésitez encore à participez au Startup Weekend, écoutez la chronique de @dascritch et l’interview d’Elvire Prochilo (@elvire consultante et multi organisatrice du Startup Weekend) qui vous explique l’intérêt et la joie de participer au Startup Weekend.

logofmr








Anciens : Gwendoline Meyer

Elle finit 6 mois d’accompagnements au Camping de Toulouse et annonce ses premiers contrats, je vous présente Gwendoline Meyer

gwendoline-meyer-ceo-rapidocteur-interivew-820x400

Qui es-tu et quel participante étais-tu ?

J’ai participé à l’édition 2014 du SW Toulouse.
Gwendoline MEYER, 24 ans, à l’époque encore étudiante en école d’ingénieurs. Aujourd’hui diplômée et CEO de ma startup.

J’avais une idée de projet en tête mais je ne savais pas encore si j’allais me lancer ou non. J’ai décidé de laisser une chance à mon idée en la présentant au Startup Week-End. Si elle était retenue, je me lançais si non… je verrais ce que je pouvais en faire !

Sur quel projet as-tu travaillé ?

J’ai travaillé sur le projet que j’ai présenté : RapiDocteur. RapiDocteur c’est la solution pour prendre rendez-vous avec son médecin en moins de 3 clics, à n’importe quel moment du jour et de la nuit.

logo_rapidocteur-02

La suite du SWTO ?

Après le SWTO j’ai eu l’opportunité d’entrer au Camping Toulouse. Le projet a été sélectionné pour intégrer la saison #4 du Camping. Aujourd’hui nous avons nos premiers clients et de bonnes pistes pour développer le projet plus largement. Je ne peux pas encore en dire plus, suspens !

Personnellement, j’ai retiré du SW : de bons conseils pour poursuivre le projet, une opportunité d’accompagnement, un réseau et de beaux souvenirs !

Bonus : Un conseil ?

De se donner à fond pendant le week-end, c’est une superbe expérience !

NDLR : Gwendoline a rédigé un super article un peu plus complet sur le sujet : http://www.gwendolinemeyer.fr/startup-weekend-toulouse/








Anciens : David Keribin

Il vient de remporter le Start In Paris #35 et un partenariat avec le groupe La Poste, je vous présente David Keribin.

David (6)

Qui es-tu et quel participant étais-tu ?

Tout juste diplômés de l’INP-ENSEEIHT, nous avons décidé de nous lancer dans l’entrepreneuriat. Lorsque nous sommes arrivés au Startup Weekend en mars 2013, nous souhaitions donc valider une idée qui avait germé dans notre esprit depuis près de 4 mois. Nous avions commencé à réfléchir dessus mais il nous fallait l’aide de profils divers afin d’y arriver. C’est pour cela que nous avons décidé de participer au SWTO #4

Sur quel projet as-tu travaillé ?

Le projet sur lequel nous avons travaillé est CityMeo : Un réseau d’écrans placés chez les commerçants et qui permettrait à chaque personne du réseau de faire connaitre son activité autour d’elle de manière novatrice.
Au programme : Un algorithme de diffusion du contenu, des players rapidement déployables et un site web innovant permettant de créer et diffuser son contenu.

logo

La suite du SWTO ?

Le startup weekend a été un véritable déclencheur pour nous, nous avons créé la société qui fête donc ses 2 ans, l’idée s’est transformée, a mutée pour se transformer en un produit novateur sur un marché énorme : Celui de l’affichage dynamique.
CityMeo permet ainsi à n’importe quel professionnel de communiquer rapidement et facilement sur l’intégralité de ses écrans, et ce, depuis n’importe où dans le monde.

Bonus : Un conseil ?

Il ne faut pas avoir peur de parler de son idée, c’est grâce au partage que l’on arrive à perfectionner son idée pour la transformer en business viable.
Deuxième conseil : Faites vous aider, n’ayez pas peur. Le startup weekend est un tremplin, il y en a d’autres par la suite. Nous avons personnellement pu bénéficier de l’aide de la TIC Valley en intégrant l’accélérateur Le Camping Toulouse, c’est grâce à ces aides que l’on peut réussir !








Préparez votre pitch de vendredi

Le vendredi soir, c’est le début du startup weekend. Certains d’entre vous viendront avec une idée qu’ils souhaitent travailler durant les 54h. Il y a plus de propositions que de projets pouvant être retenus. Vous allez donc devoir vous démarquer.

Le protocole est assez simple. Chaque participant dispose d’1 minute chrono avec le micro pour convaincre de la pertinence de son projet. Puis durant une petite heure, vous allez pouvoir recueillir les votes des autres participants (chacun a deux votes).

Votre objectif est donc d’être parmi les 10 à 15 (en fonction des années) idées qui auront fédéré le plus de participants.

Voici quelques conseils pour mettre le plus de chances de votre côté. Et parce que c’est chacun pour sa peau, je vais vous parlez à tous séparément. Commençons par toi, derrière ton écran.

Photo de Pierre MOUILLARD
Photo de Pierre MOUILLARD

Tout d’abord, sache que tu vas devoir t’exprimer devant plus de 100 personnes. Si c’est la première fois pour toi, tu peux essayer de minimiser les effets du stress :

  • écris ton texte, et mieux, apprends le par cœur. Dans le pire des cas, fais toi une petite antisèche. C’est moins charismatique mais un charisme sans message sera moins utile qu’un message sans charisme.

  • Prévois un contact visuel unique. Le mieux est d’avoir un ami dans le public sur lequel tu concentreras ton regard.

Organise ton temps. Tu as devant toi 1 seule minute, c’est vraiment très court. Voici une proposition d’organisation du temps :

  • 5s pour te présenter. Pas la peine de raconter ta vie, dis nous ton nom, ton prénom et ce que tu fais dans la vie si c’est en lien avec le projet.

  • 40s pour présenter ton projet. Il faut être synthétique. Ne présente pas toute ta vision mais uniquement les éléments qui font du sens pour tous.

  • 10s pour expliquer quelles compétences tu cherches pour compléter ton équipe. Ce serait dommage d’être retenu et de ne pas arriver à rassembler les compétences suffisantes.

  • 5s pour résumer ton projet et finir sur une phrase choc pour marquer les esprits

Prévois une tagline, c’est la phrase que retiendront les participants à l’issue de ta minute. Quand les 40 projets sont passés, chaque participant doit se rappeler des deux projets pour lesquels il va voter. La tagline va l’aider à se rappeler de ton projet. Une tagline ça peut être lié à ton projet “Footibus, le service qui amènera toutes les équipes de foot à tous leurs matchs” ou non “Vous aimez les carottes, moi aussi, votez pour mon projet”.

Enfin, pense à te démarquer. Tous les ans, des participants plus ou moins créatifs tentent des choses pour se sortir du lot. Tant que tu restes dans le domaine du raisonnable, tu peux te déguiser, porter un chapeau, montrer un objet lié au projet, etc… L’intérêt est de te reconnaître à la fin des nombreuses présentations. Le Startup Weekend reste un événement qui se fait dans la bonne humeur, et souvent l’humour est un vecteur de cohésion.

Ces conseils ne t’assurent pas d’être retenus, mais ils pourront t’aider à ne pas rater ta minute.








StartUp WeekEnd Toulouse : bientôt la sixième édition

final-2propos-01

Le StartUp WeekEnd Toulouse revient pour une sixième édition. Et comme c’est de tradition maintenant, il aura lieu le dernier weekend de mars (les 27, 28 et 29 mars) à l’ICAM (Institut Catholique des Arts et Métiers). Les jurys, les dotations, les coachs, des conseils,… tout vous sera révélé avant l’évènement. Pour avoir les informations suivez nous sur Twitter, Facebook et sur notre blog!

Et pour s’inscrire c’est ici.

Vous ne connaissez pas le principe du StartUp WeekEnd, cliquez pour le découvrir en image :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

A très bientot